Le producteur de Silent Hill travaille sur un nouveau jeu d’horreur

Le premier jeu Silent Hill, sorti en 1999, était l’un des meilleurs exemples du genre et a conduit à la naissance de cette série. En attendant le nouveau jeu Silent Hill, Keiichiro Toyama, l’un des noms les plus hauts placés du premier jeu, a déclaré qu’il travaillait sur un nouveau jeu d’horreur.

Keiichiro Toyama développe un nouveau jeu d’horreur
Keiichiro Toyama, qui a travaillé pour Konami entre 1994 et 1999, a travaillé sur la mise en scène, l’écriture et la conception d’arrière-plan dans la pièce Silent Hill. On peut donc dire qu’il était l’un des noms les plus importants du jeu. Le célèbre producteur qui a quitté Konami et a commencé à développer des jeux pour Playstation en 1999, est apparu avec la série Siren et les jeux Gravity Rush. Au cours des derniers mois, nous avons appris que Toyama avait quitté Playstation où il travaillait depuis plus de 20 ans et a fondé Bokeh Game Studios.

Il est déclaré que Toyama a développé un nouveau jeu qui comprend des genres d’horreur, d’action et d’aventure dans cette nouvelle société. Toyama, qui a accordé une interview à IGN avec d’autres producteurs qui ont quitté le groupe Playstation avec lui, a déclaré qu’ils se concentraient fortement à la fois sur la mécanique de combat et le sujet de l’histoire dans ce nouveau jeu. Il est également précisé que le projet, dont le nom n’est pas encore connu, comportera des innovations qui exciteront les joueurs qui aiment leur travail antérieur. Toyama a ajouté les déclarations suivantes sur le jeu;

« Notre nouveau jeu sera plus axé sur la peur. Mais nous essayons d’en faire une expérience de divertissement différente plutôt qu’un jeu d’horreur stimulant. Le jeu est actuellement en cours de développement pour plusieurs plates-formes et je peux indiquer 2023 comme date de sortie. Notre principal La plate-forme sera PC, mais le jeu est possible. Nous espérons l’apporter à d’autres plates-formes de console. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *